dimanche 14 mars 2010

ÉRYTHÈME DU DIABLE Prince des Invertébrés, campanile éternel et obscène, croque mort de l'Astrolabe, je le vois poindre et grimacer, ce monstre agrégé, encaustiqué, poli aux encoignures, souple comme un trapéziste: je le vois sautiller à l'extrême pointe de la nuit, ce Maure vernissé aux douze nombrils de cuir, aux gencives damasquinées, galopant de lune en lune, tel le Corgète aux dents blanches de ces contes mi-persans, mi-macabres, que personne n'écrivit ni n'écrira.Il s'approche de la rampe qui sépare le public mortel de... [Lire la suite]
Posté par satan is kind à 05:59 PM - Commentaires [1] - Permalien [#]